Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 00:05
Feu.jpg


Comme promis, je continue mes petits exercices sur le magnétisme. Vous pourrez ainsi vous entraîner si le cœur vous en dit…


Pour se servir de l’élément feu, il faut vous procurer……… deux petits steaks
Le principe de cet élément est la momification.
Vous devez donc pour cela les mettre chacun dans une assiette différente, à un endroit où il ne pourra pas être dévoré par votre animal, et couvert, lorsque vous ne faites pas l’expérience, par une autre assiette (pour éviter les mouches………).
Chaque jour, durant 10 à 20 minutes , il vous faudra vous occuper uniquement d’une assiette (la seconde sert juste de témoin). Pour ne pas vous tromper, mettez une croix au feutre sur l’assiette qui sert pour l’expérience. Ensuite, mettez vos mains au-dessus de cette assiette (à peu près 5-7 cm au-dessus de la viande ). Visualisez en même temps que l’énergie sort de vos mains et de vos doigts et traverse le steak, afin de la momifier.
Il est important que vous vous serviez de votre pensée : elle vous permet d’orienter votre magnétisme plus efficacement.
Faites cette expérience durant 4 ou 5 jours , en prenant soin de magnétiser la viande de chaque côté (10 à 20 mn d’un côté, et le même temps de l’autre côté). Il faut également la faire deux fois par jour, ce qui vous prendra donc pas mal de temps...
Il ne faut surtout pas que la viande (les deux morceaux) se trouvent près d’une source de chaleur, ni qu’elle soit dans le frigo.
Si tout va bien, la viande magnétisée se dessèchera lentement, sans pourrir, contrairement à l’autre morceau de viande (évitez donc de mettre ces viandes dans votre chambre, si vous ne voulez pas être obligé de fuir à cause de l’odeur…….)
En cas d’échec, pas de découragement, et persévérez jusqu’à ce que ça fonctionne !

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magnétisme
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 14:03


Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le magnétisme, mais voudraient expérimenter son existence, voire débuter dans son exercice, je vous propose ce premier exercice (d'autres suivront ultérieurement) :



Exercice simple de magnétisation de l’eau :

Prenez deux verres transparents et semblables, que vous remplissez d’eau. Il vaut mieux prendre une eau minérale (pas trop minéralisée), ainsi le goût est plus facile à déterminer. Un des deux verres ne sera pas touché, et servira de témoin.
Magnétisez durant 3 minutes environ le verre que vous avez choisi comme objet d’étude, en plaçant vos main juste au-dessus de celui-ci. Imaginez en même temps, qu’une énergie sort de vos doigts et pénètre dans l’eau magnétisée.
Ensuite vaquez à vos occupations quotidiennes, en laissant les deux verres à l’abri de la poussière, et sans y toucher d’une quelconque façon.
Il faut effectuer cet exercice durant 3 jours au minimum (le mieux est une semaine). Lorsque cela est fait, il vous faut goûter l’eau des deux verres et noter vos conclusions. L’eau magnétisée doit avoir un goût différent, un peu ferreux.
Si l’exercice n’a pas réussi, recommencez l’expérience depuis le début, un peu plus longtemps que précédemment.

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magnétisme
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 13:57

A propos du magnétisme


Depuis l’aube de l’humanité, l’être humain a perçu les forces naturelles qu’il avait en lui pour améliorer ou sauvegarder la vie qui lui avait été donnée. En parcourant un peu l’histoire, nous allons mieux comprendre cette réalité. Bien avant l’utilisation du terme « magnétisme » sur lequel nous reviendrons plus loin, les effets curatifs de la propriété « radio-active » de l’organisme humain étaient connus depuis Paracelse au XVIe siècle et observé et utilisé dans toutes les civilisations anciennes ; ce que nous allons voir.

Ne pas citer l’Egypte serait un oubli impardonnable : civilisation ancienne si riche en connaissances que nous redécouvrons aujourd’hui. Commençons donc par elle. Sur de nombreux bas-reliefs égyptiens, on retrouve souvent le geste d’imposer les mains. L’Egyptologue Ebers découvrit un papyrus rédigé sous le règne d’Aménophis 1er sur lequel on a pu lire : « Pose ta main sur la douleur et dis que la douleur s’en aille ».

On peut lire également dans le livre des morts : « Je place les mains sur toi Osiris, pour ton bien, pour te faire vivre ».
Il n’est pas inutile de s’arrêter un instant sur cette phrase, pour en analyser quelques mots. Comme nous pouvons le constater, l’imposition était une pratique courante, mais ce qui est intéressant, c’est de s’arrêter sur cette partie de phrase : « Pour ton bien, pour te faire vivre ». Cela signifie que l’amélioration de l’état de santé se faisait sentir après cette imposition, mais ce qui est peut-être le plus important, c’est de constater qu’ils connaissaient l’impact vital de cette énergie qui émane de l’être humain. Nous reparlerons de ce fluide vital beaucoup plus tard, avec le Docteur Mesmer.

Quittons l’Egypte et allons vers la Grèce.

La doctrine Pythagoricienne admettait l’existence d’un fluide subtil, animant tous les corps et leur permettant de réagir les uns sur les autres.

Chez les Romains, cette thérapie se pratiquait dans les temples sous la forme de massages qui allaient jusqu’au sommeil, appelé aujourd’hui : sommeil magnétique.

Puis, il nous faut parler du Moyen Age.

La pierre d’aimant était principalement importée des environs d’une petite ville d’Asie Mineure nommée Magnésie qu plus tard nous donnera les origines du mot Magnétisme par analogie. A cette époque, l’utilisation de l’aimant en thérapeutique prit une vogue considérable (indépendamment de son action physique, l’aimant exerce une puissante action physiologique). Soulignons que les magnétiseurs d’alors étaient appelés les toucheurs. En ce temps là, les impositions, les passes, le souffle et tous les procédés de transmission du magnétisme furent utilisés et avaient leurs praticiens.

Les grands noms de cette époque furent : Paracelse, Avicenne, Agrippa. (Note personnelle : pour savoir qui était Avicenne, allez sur le site : http://www.avicenne.org/avicenne.htm )

Jusqu’au XV e siècle, de nombreux magnétiseurs se succédèrent, mais aucun n’eut le souci d’établir une théorie en ce qui concerne le magnétisme. Paracelse fut le grand théoricien.

A la même époque, intervint également Corneille Agrippa, médecin à Cologne. Il insista sur l’influence que nous pouvons exercer les uns sur les autres, et surtout sur l’influence médicale qui en découle.

Nous allons maintenant aborder le début du XIXe siècle avec un grand personnage, le Docteur Mesmer, qui donna ses lettres de noblesse au magnétisme au poins que l’expression « mesmérisme » fut longtemps utilisée.
M. Mesmer fut reçu Docteur en Médecine à l’Université de Vienne en 1766, après avoir soutenu une thèse traitant de l’influence des planètes sur le corps humain.
Il établit l’existence d’un fluide subtil qui pénètre tous les corps et remplit l’univers. Il étendit le principe de l’attraction newtonienne aux corps animés, en affirmant qu’elle se produit sur le système nerveux des êtres vivants par l’intermédiaire de ce fluide subtil qu’il désigna sous le nom de Fluide Universel.
Il se servit souvent des propriétés des aimants en thérapeutique, et par analogie il donna à cette propriété du corps qui le rend sensible à l’action des corps célestes, le nom de : « Magnétisme Animal ».
Grâce à Mesmer, le magnétisme fut connu du grand public, surtout à partir de ses expériences effectuées à partir d’un dispositif nommé baquet et destiné à remplir l’office d’accumulateur de fluide.
Ce baquet contenait des bouteilles, du verre pilé, de la limaille de fer magnétisé, du sable et le tout recouvert d’eau.
De ce baquet sortaient des baguettes de fer faisant office de conducteurs que les patients situés autour du baquet appliquaient sur leur partie malade. Pour Mesmer, toutes les maladies étaient dues à une mauvaise circulation du fluide à l’intérieur du corps. Il obtenait sur ses patients des résultats parfois très surprenants, qui pouvaient aller de la guérison aux crises convulsives. Ses techniques furent très controversées. Malgré tout, le succès du Docteur Mesmer fut immense, et le Roi de France lui offrit des rentes pour former des élèves.


Parmi ses successeurs, il faut citer :
- Le Marquis de Puysegur,
- Le Baron du Potet de Sennevoy,
- Deleuze,
- La Fontaine.

Le baron du Potet obtint des résultats fantastiques dans les hôpitaux, en particulier à l’Hôtel-Dieu.

Nous ne quitterons pas le Docteur Mesmer sans parler de son mémoire, qu’il publia en 1779, qui traite
de la découverte du magnétisme animal, dans lequel figurent ses fameuses 27 propositions concernant le magnétisme.


(J. Fangain)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magnétisme
commenter cet article

Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche