Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 16:14

runes sorcieres

Eko, eko, Azarak,
Eko, eko, Zomelak,
Eko, eko, Cernunnos,
Eko, eko, Aradia !
Sombre nuit, Lune argentée,
Est, puis Sud, puis Ouest et Nord,
Oyez le chant des sorciers,
Nous venons jeter nos sorts !
Terre et eau, air et feu,
Baguette, glaive et denier,
Opérez comme je le veux,
A mes ordres obéissez !
Encens, fouets, couteaux, quipoux,
Par le pouvoir de la lame,
A la vie éveillez-vous,
Venez assister nos charmes !

Reine du Ciel et des morts,
Chasseur Cornu de la Nuit,
Prêtez pouvoir à nos sorts,
Renforcez notre magie !
Par la terre et par l'océan
Par la Lune et le Soleil
Ainsi soit fait notre chant,
Qu'il réalise des merveilles !
Eko, eko, Azarak,
Eko, eko Zomelak,
Eko, eko, Cernunnos,
Eko, eko, Aradia !



witches_runes.jpg
Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 15:13

Contrairement à une question qui m'a été posée sur la première partie de "Lune noire", je ne pense pas qu'il soit ici question des 9 prêtresses d'Avalon. Avalon n'est qu'une toute petite partie des croyances celtes.Il est plutôt ici question des 9 phases de la Lune, Lune déifiée par nos ancêtres :


La Nouvelle Lune :
elle amorce son voyage, elle est fille-femme/femme-enfant, indépendante, pleine d'énergie et de confiance. Elle est à la fois innocente et forte. Elle est pure. Les déesses qui la gouvernent sont Brighid ( bien que cette dernière soit une divinité solaire,ainsi qu'une Déesse aux triples aspects) et Blodeuwedd.


Le croissant de Lune :
La Lune devient guerrière, elle est plus lumineuse. Elle a acquis de l'expérience et sait qu'elle peut changer le monde si elle se bât pour sa cause. Elle se connait, connait sa force et est courageuse. Elle se sent invincible. Les Déesses sont Badb, Macha, Nemain.


Le premier quartier de Lune :
Là, la Lune est moitié dans la lumière, moitié dans l'ombre. Elle devient l'amante. Elle assume sa sensualité et sa sexualité. Elle n'a plus de complexes et se sent en harmonie avec elle-même et avec les autres. La Déesse qui gouverne cet aspect est Aine.


La Lune Gibbeuse (croissante) :
entre le premier quartier et la pleine Lune. Elle est à 3/4 lumière et 1/4 noirceur. Elle est devenu Prêtresse. Elle sait que ce que l'on voit autour de nous,contient des choses cachées et sacrées. Elle est initiée aux Mystères de la Lune, de l'âme humaine, de la féminité mystique et de la Nature. Les Déesses rappellent Rhiannon, Arianrhod.


La Pleine Lune :
Elle n'est que Lumière, et est devenu la mère fertile, qui donne et nourrit. Son optimisme lumineux amène l'espoir sur le monde entier. C'est elle qui donne la vie à chaque être et à chaque chose. Elle irradie de beauté, bonté, générosité, joie et sérénité. Les Déesses qui lui ressemblent sont Dana, Boann.


La Lune décroissante :
L'obscurité rattrape la lumière. Elle s'affaiblit. Elle devientCelle qui enseigne, qui initie. Sa vie est faite, elle doit transmettre son savoir. Elle a tiré les leçons de ses expériences, de sa vie, de ses joies et de ses peines. Elle a compris que la vie est un entrelac de bonheurs et de malheurs, tel un tissage, et que c'est ainsi que la vie prend ses couleurs. Cet aspect de la Lune rappelle Cerrydwen.


Le dernier croissant de Lune (décroissante) :
L'obscuritévoyage avecla lumière et la vie. Elle est devenu Guérisseuse, connaissant maintenant la mort, les mensonges, les déceptions, tout en sachant aussi la valeur de l'existence, de l'espoir, de la naissance et de la vérité. La vie n'a plus de secrets pour elle. Elle saitguérir les blessures de l'âme et du corps, que ce soit les siennes ou celles des autres. Cet aspect de la Lune ressemble à Airmed.


La Lune Basalmique (qui ala qualité du baume; apaisant, doux et adoucissant) :
Elle est la Lune noire aux 3/4. Elle est maintenant la Sage, l'Ancêtre. Elleconnait les vérités dures à entendre etdifficilement apprises. Elle a appris à maîtriser le Pouvoir et sait s'en servir à bon escient. Elle a le pouvoir sur ses joies et ses peines. Elle se connaît parfaitement et connaît les autres de la même manière. Elle est pareille à Etain.


La Lune Noire :
Elle est totalement noire. Elle est devenu la fileuse. Elle est passée par toutes les phases et connaît tout, sait comment tisser la Vie. Sa philosophie est magique, aussi ronde que le ventre d'une femme attendant un enfant. Elle a bouclé le Cercle. Sa vie contient tout. Elle est la Mort dans la Vie, la nuit avant l'aube. elle ressemble à La Morrighane.


Ce texte a été conçu à partir d'un autre, se trouvant dansun site dont j'ai oublié le nom, et dont l'auteur avait pour nom Rhiannon. Les mots varient, l'esprit reste le même.

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 15:10

Noire, toute noire, profondément noire. Elle est la fileuse, la tisseuse, la tisserande. Elle sait tout ce que la Jeune Fille-Femme, la Guerrière, l'Amante et la Prêtresse savent. Elle a expérimenté ce que la Mère, l'Initiatrice et la Guérisseuse ont vécu. Elle a saisi le pouvoir de la Vieille Femme et l'a transformé en une philosophie magique ronde, dans un cercle qui contient tout. Dans sa complexité et sa simplicité. Elle est la mort au coeur de la Vie... Elle est la noirceur juste avant l'aube... La nuit avant la naissance du jour... Cette facette rappelle : La Morrighane.

 








La Lune Noire

Profondément noire, tu es,
Le cycle, tu as complété.

Les 9 femmes en toi, ne font plus qu'une.
Ton savoir et ton expérience, tu as tiré de chacune.

Le voyage est terminé,
Mais demain, une lune nouvelle va se lever.

La nuit, ton coeur a embrassé,
Mais la ronde ne fait que continuer...


Approcher
la lune comme on approche une Déesse, un modèle n'est pas ridicule folie. L'analogie de la voir comme une Déesse vivante a même beaucoup de sens. Elle est là, bien réelle dans notre ciel. Soir après soir, nuit après nuit. Elle fait partie de nos vies, et on se retrouve en elle, profondément. Elle est en nous et autour de nous. La Lune, la Nature, La Mère Terre, les femmes (et tout enfant de la Terre), toutes liées, depuis le début des temps.

(texte par Rhiannon
poésies par Rhiannon & Éa)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 13:12

Un texte que j'apprécie beaucoup et qui permet de se connecter à notre côté sauvage, notre côté instinctif. La magie de la forêt, tout comme celle de la lune, nous apprend chaque jour sur nous-même...




MAGIE SAUVAGE

Par Kenneth Johnson ©
Trad/Adapt : Anti© : Amorgen Dubhart


Il y a un passage merveilleux dans une des vieilles épopées du Roi Arthur. Il y est dit que quand les chevaliers de la table ronde commencèrent la quête du graal , ils plongèrent dans la partie la plus épaisse de la forêt sauvage. Intelligents chevaliers. Ils savaient où trouver la magie. Mais ensuite peut être, ils se montrèrent moins clairvoyants. Après tout, nos contes de fées ne commencent ils pas tous un peu de même façon ?
L'esprit-arbre, L'Elfe sauveur, la vieille Sorcière, où la fontaine magique, sont tous découverts quand les héros quittent leurs villages bien ordonnés, leurs vies sages, leur chemin tout tracé, pour entrer dans le Monde Sauvage. Peut être est-ce simplement du bons sens que de considérer les chaos primaires de rocs, d'arbres et d'eau comme les plus puissantes sources d'énergie magique disponible.
Dans de nombreuses traditions populaires et magiques, le monde est considéré comme le corps de la Terre Mère. Il n'y a donc pas à s'étonner que les arbres qui constituent sa puissante chevelure et les rochers qui constituent ses os, soient la source d'une telle magie. Qui que nous soyons, quelque soit notre origine culturelle, tous nos ancêtres furent tribaux à un moment ou un autre et vécurent proche de la magie. Où que nous vivions actuellement, le Monde Sauvage n'est pas si loin, peut être dans le parc naturel ou la forêt la plus proche.
Il existe alors plusieurs façons de toucher du doigt cette magie du Monde Sauvage. Premièrement, comme la plupart des peuples traditionnels dans le monde, les Européens pré-chrétiens semblent avoir cru que la source du pouvoir shamanique se trouve entre le bas diaphragme et le milieu du ventre. Une fois que vous êtes dans les bois, portez votre attention sur ce point de votre corps. Ne vous préoccupez pas outre mesure de sa localisation exacte, c'est un peu différent pour chaque personne. Votre corps le trouvera pour vous, si vous portez simplement votre concentration à chercher la source primale de votre énergie interne. Gardez votre conscience à cet endroit, comme si c'était le centre réel de votre être. Une fois que vous avez fait cela, vous allez remarquer que les voies de l'énergie terrestre semblent vous traverser. Quand vous serez parfaitement concentrés, vous prendrez conscience de différentes " zones de pouvoir " dans la Terre. Quand vous avez trouvé un tel endroit, il y a quantité de choses que vous pouvez faire. Vous pouvez commencer par travailler avec les pierres et les rochers. La plupart, des simples cailloux aux plus gros rochers, possèdent un " soft spot " un endroit particulier où vous pouvez entrer en esprit. Utilisez votre intuition, vos yeux, et votre toucher pour trouver cet endroit particulier. Puis en méditation, entrez dans la roche. La mémoire de la Terre est contenue dans les roches, ses os. S'il y a une rivière ou un lac, un étang, vous avez un merveilleux endroit pour laisser aller un peu de votre bagage émotionnel.
Dans certaines chansons populaires européennes, les amoureux déçus sont fréquemment assis au bord d'une rivière ou d'un lac. Pourquoi ? Parce qu'on croit que l'eau lave nos émotions négatives et nous purifie. Laissez aller dans l'eau vos problèmes, et visualisez les vous quitter définitivement.
S'il y a une grande quantité d'arbres, vous serez capable de localisez ceux qui vous aiment. Placez votre dos contre un arbre, s'il vous aime vous le sentirez. Puis vous pourrez devenir un avec votre arbre. Ressentez son essence aller dans votre " centre de pouvoir ". Puis ouvrez les yeux. Avec un peu de chances vous verrez le monde avec les yeux de l'arbre. Enfin, vous pouvez simplement danser. Il n'y a pas de raison particulière à se trouver dans un lieu de pouvoir. Vous pouvez aussi bien danser, bouger sur votre musique intérieure et sur la musique du soleil et du vent. Les arbres et les rochers vont adorer.

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 13:28

Voici maintenant quelques textes au sujet de la Lune et de sa magie. Son influence sur tout rituel est infiniment importante. Entrer en symbiose avec Elle, la prier comme une Déesse, la ressentir comme un morceau de soi permet de faire de grande choses. Apprenez donc à entrer en communication avec Dame-Lune...





Exploiter l’Energie de la Lune


En comprenant les rythmes et les cycles de la Lune, vous saisirez mieux son influence sur le monde, sur vous-même et sur les membres de votre entourage. Vous comprendrez mieux la raison de leur comportement. Mais vous pouvez aussi utiliser ces connaissances de façon plus positive et capter le pouvoir de la Lune pour en tirer profit dans votre vie. L’énergie lunaire est puissante et mystérieuse, elle vous aidera si vous savez vous mettre à l’unisson de ses rythmes subtils.
Du fait qu’elle exerce une grande influence sur les schémas naturels du climat et de la croissance des végétaux, vous pouvez exploiter sa force dans votre jardin en plantant, en ensemençant et en récoltant pendant les phases les plus propices. Quatre phases sont à prendre en compte. L’influence de la Lune augmente entre la Nouvelle Lune et la Pleine Lune ; en revanche, elle décroît entre la Lune Décroissante et la Lune Cachée.
Pour vos rituels, rappelez-vous que, de même que les planètes, la Lune est associée à certaines plantes, notamment le nénuphar, le lotus et le cresson (plantes aquatiques), ainsi que le jasmin et les coquelicots. Toutes les fleurs blanches ou qui s’ouvrent la nuit obéissent à son influence. Faites un bouquet de fleurs lunaires par une nuit de Pleine Lune ou de Nouvelle Lune. Le saule est associé à la Lune : pour faire une vœu, attachez des rubans blancs, argentés ou bleus aux branches d’un saule les jours de fêtes lunaires.
Le santal est aussi un arbre lunaire. Associés à la protection, à la purification et à la guérison, les morceaux d’écorce sont utilisés dans les rituels. Cet arbre a une odeur très apaisante.
L’utilisation de plantes et de fleurs qui possèdent une signification lunaire particulière renforcera vos liens avec l’astre. Employés en accord avec les cycles de la Lune, les talismans lunaires vous aideront à mieux sentir ces liens. Le tarot, qui voit dans la Lune la roue de la Fortune, peut servir de centre d’attention, rendant encore plus étroits vos liens avec les forces intuitives de notre satellite.
Certains cristaux semblent faire écho aux subtiles énergies lunaires. Ils peuvent vous aider à aligner vos vibrations sur celles de la Lune, favorisant le rêve éveillé, les réveils lumineux, les perceptions profondes et justes, et une meilleure compréhension affective.
Toutes ces choses peuvent vous rapprocher du mystère magique de la Lune, en vous aidant à développer votre sagesse intuitive et à mieux rythmer votre vie.


(S. Morningstar)


_________________________________________________________________________________



Comment se familiariser avec la Pleine Lune


Si vous êtes l’une de ces personnes qui deviennent nerveuses et même impossibles à l’approche de la Pleine Lune, mais qui, d’un autre côté, aimerait bien apprendre à se servir de son pouvoir, essayez de suivre ces quelques suggestions.
Au premier quartier de la Lune, procurez-vous une Pierre de Lune, sous forme de bague, de boucles d’oreille, de pendentif, ou de simple échantillon. Placez-la dans un sachet de tissu doux, et portez-la jour et nuit, jusqu’à ce que la Lune soit Pleine. La pierre opérera seule sur vos énergies subtiles, et les mettra en harmonie avec celle de la Lune. Selon toute vraisemblance, durant la période d’influence de la pierre, vous remarquerez que votre personnalité subit un certain nombre d’étranges modifications.

Vous avez peut-être cédé jusque-là à une tendance grégaire, appréciant les grandes réunions d’amis, où l’on s’amuse et l’on rit, et soudain, voilà que vous passez le plus clair de votre temps dans la solitude. Il est possible aussi que vous ayez toujours aimé une certaine catégorie de musique, et que, maintenant, votre curiosité s’éveille pour un tout autre genre, auquel vous portez un subit intérêt. Cédez autant que possible à de tels mouvements ; la découverte d’autres aspects de vous-même ne manquera pas d’être enrichissante.
Tandis que la Lune croît et approche de la plénitude, consacrez du temps, chaque soir, peut-être juste avant d’aller vous coucher, à préparer une infusion de camomille, ou de toute autre plante dont le goût vous plaise et que vous choisirez selon ses propriétés, puis à vous asseoir, sous le ciel, dans un jardin, sur un balcon ou devant une fenêtre ouverte, afin de vous laisser baigner par les rayons de Lune. Vous n’aurez rien d’autre à faire, ni incantations à réciter, ni action à accomplir. Demeurez sous la clarté de la Lune et laissez-la vous environner de son frais parfum argenté. Contentez-vous de lui consacrer quelques minutes durant au moins une semaine, avant qu’elle ne soit pleine. Le soir où elle le sera, vous serez prêt à l’accueillir avec plaisir, et à faire appel à son pouvoir pour vos pratiques magiques.


(Marina Medici)


_________________________________________________________________________________



Pour la Déesse à la Nouvelle Lune

 

(En faisant tinter des clochettes d’argent)

O Lune dispense sur ces arbres centenaires
L’argent de ta douce lumière,
Illumine cette nuit sans nuages,
Dévoiles pour nous l’éclat de ton visage…

Je te salue, Lune Nouvelle, Guide sacré et bienveillant,
Je m’agenouille devant toi,
Je t’offre mon amour,
Je te donne la main,
Je lève les yeux vers ta beauté radieuse,
O Lune, Lune Nouvelle des saisons.

Je te salue, Nouvelle Lune,
Lumineux objet de mon amour,
Je te salue Nouvelle Lune,
Vierge bienveillante et généreuse.


(Tiré de La Norma)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 16:19

Voici un texte que je trouve très juste et qui correspond parfaitement à ce que je pense et expérimente de la magie...





La véritable Magie


Dans le monde occidental, il existe une grande confusion au sujet de la magie. Lorsque nous entendons ce mot, nous l’associons habituellement aux gestes d’un illusionniste exécutant des prouesses incroyables sur une scène ou à la télévision devant une audience médusée.
Les peuples indigènes savent très bien que la véritable magie, c’est la communication intentionnelle avec un pouvoir transcendant que l’on utilise pour atteindre un but donné. La magie, c’est aussi passer à travers le miroir pour entrer en contact avec le pouvoir des mondes sacrés afin de le rapporter dans le monde matériel pour y manifester quelque chose, la guérison par exemple. C’est cela, la magie.




Le contact avec le pouvoir


En 1909, dans un ouvrage intitulé The Threshold of Religion, R. R. Marett avançait que les origines de la conscience spirituelle et, par voie de conséquence, celles de toutes les religions établies, se trouvaient dans la croyance presque universelle des peuples indigènes en un pouvoir surnaturel et impersonnel emplissant et animant toute chose. Marett appelait cette croyance « animisme ».
On en trouve un excellent exemple chez les Polynésiens, qui attribuent les événements extraordinaires, les pouvoirs exceptionnels et la chance à une force invisible qu’ils appellent « mana ». Les Algonquins l’appellent « manitou », les musulmans, la « baraka », les Chinois, le « chi », les Japonais et les Coréens, le « ki », les Hindous, le « prana », les Bochimans du Kalahari, le « num », et les Obi-Wan Kenobi, la « force ».
Il est fort probable que tous les peuples du monde ont conscience de ce pouvoir. En Occident, nous avons tendance à l’objectiver et à l’associer à des lieux comme Lourdes, dans le sud de la France, ou à des objets comme une pierre sacrée, un pendentif qui nous est cher ou une breloque porte-bonheur accrochée à un porte-clés.
Tous les peuples indigènes savent que ce pouvoir est répandu dans tout l’univers, qu’il peut se concentrer en certains lieux et objets, et qu’il confère de la vitalité à tout être vivant. C’est pour cette raison que tous les chamans et guérisseurs apprennent à maintenir et même à intensifier ce pouvoir en eux, puisque l’efficacité de leur travail en dépend. On sait aussi que le comportement, les émotions et les attitudes en déterminent l’abondance ou la rareté.
A Hawaii, la principale source de cette énergie est appelée « aumakua », « âme supérieure ou Soi divin » absolument digne de confiance dans le monde supérieur. Il existe évidemment, par ailleurs, des champs et courants de force naturels sur le plan physique, auxquels nous pouvons puiser par l’intention et la concentration, une fois que nous avons appris à le faire.
La croyance en l’existence d’un tel pouvoir est la marque de notre époque, qui voit l’avènement de la conscience. Bien que la plupart des Occidentaux doivent faire un acte de foi à cet égard, les chamans savent avec une certitude absolue que ce pouvoir est réel. Ils affirment également qu’il peut se transmettre par le toucher et la proximité, et qu’on peut s’en servir pour le bien comme pour le mal. Notre jardin sacré, dans le monde intermédiaire, est notre lieu personnel de pouvoir. Quand nous y sommes, nous pouvons y augmenter notre pouvoir par l’intention, à l’aide d’une visualisation et en nous concentrant sur notre respiration.
Essayez.
Inspirez lentement en comptant jusqu’à quatre et en voyant une énergie arriver sous la forme d’un rayon de lumière au sommet de votre crâne et y entrer. Puis expirez lentement en comptant jusqu’à quatre et en voyant et sentant cette énergie descendre dans votre tête, votre cou, votre thorax et jusqu’à votre nombril. De quatre à huit respirations suffisent donc pour augmenter votre énergie. Avec la pratique, vous pourrez faire cet exercice partout et en tout temps, chaque fois que vous en sentirez le besoin.


(H. Wesselman)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 16:11

(Avec l’index tendu, faites cette bénédiction en marchant en cercle autour de ceux que vous voulez protéger, imaginant qu’un manteau les enveloppe).


Je fais le cercle du Gardien des Troupeaux,
Je les sanctifie avec le manteau de la Maîtresse des Bêtes.
Le manteau enveloppant protège tous les animaux,
Sauvages et domptés, domestiques et libres.

Préserve-les de tout mal et mets-les à l’abri du danger,
Garde-les de tout vol, de toute usurpation,
Préserve-les des pièges et de l’exploitation.
Garde-les de l’envie, de la négligence et de la cruauté.

Etres ailés des cieux, nageurs des océans,
Quadrupèdes petits et grands qu marchez sur la terre,
La bénédiction soit sur vous et vous protège fortement,
Créatures et parents, compagnons et amis


(C. Matthews)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 17:58

Honorer les Fées :

Une belle tradition du Solstice d'Eté est celle qui honore la présence des fées. Nous pouvons le faire en leur offrant un petit cadeau. Les Fées aiment les clochettes et on peut en suspendre dans un arbre, les faire tinter pour les appeler. On peut aussi fabriquer de petites chandelles flottantes (dans une coquille de noix par exemple), et les déposer, allumées, dans un grand chaudron rempli d'eau et placé sous un arbre. En les déposant dans l'eau, ne pas oublier de remercier l'esprit de l'arbre, ainsi que les Fées pour leur présence.


Contacter les Fées : Image

  Cet exercice consiste à approcher le royaume des fées. Des étendues d’eau après la pluie constituent un outil précieux à cette fin. Un bol ou un récipient font parfaitement l’affaire, à moins de pouvoir creuser un trou dans son jardin qui servira de petit bassin, près d’un arbre de préférence.

  Placez-vous dans une position confortable près du trou ou du récipient empli d’eau de pluie, afin de pouvoir le contempler.

  Fermez les yeux, détendez-vous et effectuez une courte méditation pour vous harmoniser avec la nature.

  Passez votre main gauche plusieurs fois au-dessus de l’étendue d’eau ou du bassin.

  Soyez patient et regardez l’eau attentivement, mais sans intensité.

  Plusieurs phénomènes peuvent ainsi se produire, diverses images apparaître.

  Cette exercice à comme finalité la mise en harmonie avec l’environnement et soi-même. Harmonie, tel semble être le maître-mot des fées.

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:43

J'ai trouvé ces quelques lignes sur un site. Je trouve qu'elles résument bien ce qu'est la magie noire et quelles en sont les conséquences. Une seul mot à mon esprit : DANGER ! Ne pas toucher ! Ne pas jouer avec le feu... Image


LA MAGIE NOIRE
Il faut savoir qu'il est facile de devenir l'esclave de cette forme de magie ... plutôt que son maître. La magie noire répond aux plus bas instincts des personnes; la mesquinerie, l'envie, le désir de vengeance, le désir sexuel sans amour et sentiment, la convoitise et l'avarice, la jalousie, le besoin de faire mal, etc. Toutes ces intentions ont un prix, car il est difficile de se débarrasser de ces sentiments une fois qu'on les a goûtés. En fait, c'est là le plus grand danger: une fois pris dans cette ronde infernale, il est très difficile de s'en dégager, car cette forme de pouvoir entraîne une très grande dépendance et se transforme rapidement en besoin, un peu comme une drogue qui devient indispensable pour continuer à vivre.

PRUDENCE
Il faut comprendre que sa pratique est DANGEREUSE à plusieurs niveaux: que, par exemple, les énergies négatives ne partiront pas d'elle-même, que les sentiments comme la jalousie et l'envie resteront avec vous et la soif de pouvoir ira toujours grandissante. Vous serez toujours plus attiré vers l'obscur, vers les ténèbres. Avant de prendre cette voie, sachez qu'il est très facile d'y accéder et encore plus facile d'obtenir des résultats, du moins au début, mais le prix n'en est pas moins élevé car, une fois sur cette route, il deviendra de plus en plus difficile de vous en éloigner... jusqu'au moment où ça sera impossible. Un petit sortilège de rien du tout pour vous venger de quelqu'un peut vous sembler anodin, mais comment réagirez-vous la prochaine fois ? Dominer les autres ? Mais une fois l'habitude prise.................................


___________________________________________________________________________________


Voici un autre texte qui résume aussi bien cette dangereuse magie :



Le premier principe, c'est que la Magie noire repose, comme tout le paranormal, sur notre capacité à mettre en branle les lois de l'Univers. Le modèle du Mental , et ses niveaux profonds permet de donner un cadre à cette hypothèse. De ce fait, il y a lieu de prendre la Magie noire, comme la Magie dans son ensemble, avec le plus grand sérieux.
Sur le plan pratique, la Magie noire repose sur un certain nombre de pratiques, que nous ne décrirons pas ici, mais qui toutes, en fin de compte, visent à susciter des images mentales très fortes et à mobiliser la pensée autour d'un but néfaste. La Magie noire s'entoure donc d'un cérémonial qui vise à mettre la pensée dans les dispositions souhaitées. Les objets, poudres et philtres, n'ont pas d'autre but.
On ne peut pas la pratiquer impunément, car, même si au début " on n'y croit pas ", les premiers effets, perceptibles par tous les pores de la peau, font que le processus échappe à la volonté et à la raison. En effet, le " moteur " de la Magie (noire ou blanche) ne se situe pas au niveau du conscient mais de l'inconscient profond, et plus particulièrement la part de nous-même qui prend en compte la réalité environnante (notre cerveau " animal "). Or, nous ne contrôlons pas ces instances (pas plus que nous ne contrôlons le fonctionnement de notre cœur…).
La Magie Noire se répand en s'appuyant sur la foi et la peur et d'autres émotions primitives, sur des réflexes animaux, sur la paresse intellectuelle, sur une façon de penser primitive à travers des associations émotionnelles, des relations binaires symétriques. Elle fait appel à cette partie primitive de l'esprit humain et développe la fierté de conserver son esprit dans un état primitif.

Repost 0
Published by Mirelune - dans Magie
commenter cet article

Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche