Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 16:05

ce97.jpg

L'eau chaude n'est pas homologuée


Et non, vous ne le saviez pas, mais l'eau chaude n'est pas homologuée. Vous n'avez donc pas le droit de communiquer, apprendre ou conseiller à autrui que l'eau chaude est un désherbant. N'en déplaise à nos grand mères qui vidaient les lessiveuses sur le gravier ou les écolos (ou autres personnes sensées) qui utilisent les fonds de cocotte minute pour désherber leur terrasse au lieu de les envoyer au fond de l’évier.... Bon d'accord, mon titre est racoleur et l'eau chaude n'est pas en cause par l'article ci-dessous, mais vous avourez que l'on en est guère plus très loin.

Depuis Janvier dernier, un texte de loi* est paru interdisant de recommander conseiller ou pire enseigner des préparations (ex: nos recettes de grand mère)... Si elles ne sont pas homologuées, ce qui est simple, peu couteux et rapide à faire comme chacun sait.

J'habite dans un petit coin de France appelé le Pays de Gex, et dans ce petit coin, à Crozet plus précisément, un arboriste (Eric Petiot) soigne les plantes par les plantes, fait état de conseiller dans de nombreuses communes (jusque la capital SVP ;)) et enseigne à travers des stages comment utiliser des produits naturels en lieu et place des polluants de grands groupes internationaux, ceci afin de traiter d'autres plantes.

Jeudi 31 Aout, Des inspecteurs du service régional de protections des végétaux et de la direction nationale des enquêtes de concurrence, de consommation et de répression des fraudes lui ont rendu visite. Initialement annoncé comme un examen de conformité de son entreprise, la visite s'est rapidement transformé en inquisition, copie de ses documents de cours, fiches techniques et autres recettes qu'il transmet a ses stagiaires.
Pour avoir écrit ou expliqué dans ses conférences les vertus de la Girole, de l'ortie et autres plantes qui ne font l'objet d'aucune classification phytosanitaire, Eric Petiot risque selon cette nouvelle loi 75'000€ d'amende et deux ans de prison... En gros une grosse tentative d'intimidation s'appuyant sur un texte de loi passé presque inaperçu et dont la logique est plus que discutable.

Eric Petiot, coauteur de "Purin d'ortie et compagnies" (avec Bernard Bertrand), n'est probablement que le premier d'une longue liste de personne qui pour traiter ou cultiver bio utilisent des recettes séculaires et efficaces mais non homologuées.Serait-ce le BIO qui serait visé?

La loi serait visiblement mal ficelé et laisserait augurer de bien belles interprétations. En effet il parait qu'il y a des cuisiniers qui vont dans leur montagne cueillir des herbes, qu'ils les cuisinent (c'est bien une préparation non?) et osent même les servir à leurs clients, c'est honteux (... Et je ne parle pas des prix ;))

Quelques échanges d'opinions à ce sujet sur tela-botanica
* La loi d’orientation agricole du 5 janvier 2006, article 70
http://herzolu.blogspot.com/2006/09/leau-chaude-nest-pas-homologue.html

Repost 0
Published by Mirelune - dans Actualités
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 14:30
Une étude récente montre que des changements rapides dans le mouvement de brassage de la matière liquide du manteau supérieur de la Terre affectent le champ magnétique à la surface de la planète en plusieurs endroits;

Le géophysicien Nils Olsen, co-auteur de cette étude et membre du Centre spatial national danois, a déclaré : "Le plus surprenant est ce changement soudain et rapide dans le champ magnétique". Cette étude, publiée dans Nature Geoscience, a modélisé le champ magnétique en utilisant des données satellitaires très précises faites sur une période de neuf ans.

Les chercheurs ont découvert que des fluctuations du champ magnétique avaient eu lieu dans diverses régions profondes de la Terre, dans le secteur australasien en 2003, en Afrique du Sud en 2004.

Mioara Mandea, une scientifique du Geo Forschungs Zentrum, le Centre allemand de recherches en géosciences de Potsdam, a déclaré que ces changements "pouvaient faire penser à la survenue d'une inversion du champ magnétique".

Le champ magnétique terrestre s'est inversé des centaines de fois tout au long des derniers milliards d'années et ce processus pourrait prendre des milliers d'années, pour arriver à son terme. La baisse du champ magnétique, selon les scientifiques, laisse passer dans la haute atmosphère des particules irradiées. Mandea précise que si les données satellitaires indiquent une baisse du champ magnétique en Afrique du Sud, une région du Brésil oriental est plus faible qu'ailleurs dans le monde à des latitudes équivalentes, et ce de manière significative. "C'est dans cette région, ajoute-t-elle, que le bouclier magnétique est sérieusement réduit, ce qui permet à des particules de la ceinture de radiation de pénétrer loin dans la haute atmosphère à des altitudes inférieures à 100 kilomètres."

Pour Olsen, "ces radiations n'ont pas d'influence sur la température terrestre. Quoi qu'il en soit, les particules affectent les équipements techniques et les radios, elles peuvent aussi endommager les équipements électroniques des satellites et des avions".

(Nexus - septembre,octobre 2008)
Repost 0
Published by Mirelune - dans Actualités
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 21:07
Peut-être avez-vous vu, à la télévision, un reportage qui montrait un groupe de personnes qui avaient décidé de marcher de Bordeaux à Toulouse en jeunant ?
Je vous livre ici un article qui vous expliquera ce qu'il s'est passé ensuite :




La mairie de Bordeaux n'a pas voulu d'eux. Celle de Toulouse n'a pas voulu les accueillir non plus.

Comment peut-on imaginer, à une époque où on ne sait plus comment combler le déficit abyssal de notre Sécurité sociale, que nos gouvernants considèrent encore avec mépris et arrogance des gens dont le seul objectif est de soulager la souffrance humaine en faisant la promotion du plus vieux moyen de santé au monde -simple, profondément efficace... et gratuit ?

Les 50 participants à la Croisade 2008 s'étaient fait remarquer en arrivant, après 14 jours de marche sans manger depuis la Gironde, devant le ministère de la Santé, où ils avaient été accueillis... par un cordon serré de CRS !

Juste avant Paris, le préfet du Val-de-Marne leur avait interdit de traverser son département ! Les menaces de suites judiciaires l'ont bien sûr contraint à revenir sur sa décision, clairement abusive.

Le jeûne est le plus vieux des moyens naturels de santé, plus vieux que l'espère humaine puisque tous les mammifères s'arrêtent de manger lorsqu'ils sont malades.

Aujourd'hui, nous mangeons trop, trop souvent et trop mal.

Qu'il est loin le temps où nos médecins préconisaient le repos et la diète !

Néanmoins, la Croisade pour la santé 2009 s'est bien terminée.

Les marcheurs/jeûneurs ont démontré, une fois de plus, qu'il est possible -et facile- de rester longtemps sans manger (14 jours en l'occurence) tout en continuant de mener une vie active normale.

La plupart des participants ont marché de 20 km à 25 km par jour, entre Talence et Toulouse, le long du canal de la Garonne.

J'ai été très agréablement étonné en comparant les photos des participants au début de la Croisade et après 14 jours de jeûne. Résultat, des visages moins empâtés, plus sculptés, beaucoup plus lumineux, simplement plus beaux !

Bernard Clavière
Président de l'association Nature et Partage,
4 rue Chantilly
33190 Gironde-sur-Drot

(Votre Santé N°119)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Actualités
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 18:17
Quels remèdes naturels peuvent permettre à l'organisme de résister à une épidémie ? Parmi les éléments indispensables à prévoir dans la pharmacie familiale, la naturopathie conseille les produits suivants :


Le chlorure de magnésium :
il se vend en pharmacie (sans ordonnance), en sachets de 20 g que l'on dilue dans un ou 1,5 litre d'eau. A la portée de toutes les bourses, il est couramment utilisé dans les états infectieux, notamment dans les angines. Voir à ce sujet les travaux du Pr Delbet. Un petit verre par jour le matin, en prévention. Deux à quatre petits verres par jour en cas d'infection.


L'argent colloïdal :
son action peut se rapprocher de celle d'un antibiotique à large spectre. Sa présence initie un enzyme, lequel agit localement envers chaque bactérie, chaque unicellulaire, chaque champignon et chaque virus par modification de leur équilibre acido-basique, il y installe une résistance externe. 15 ml par jour en entretien. Mais, en cas de maladie aiguë, jusqu'à 3 fois par jour 30 ou 50 ml pendant 1 ou 2 semaines. D'autres informations sur www.colloides.com.



Le Cuivre-or-argent :
ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments). Il est utilisé comme modificateur de terrain, en particulier dans les convalescences de maladies infectieuses et les états de fatigue. C'est un allié précieux sans contre-indication, disponible dans toutes les pharmacies, à prix modique.


(Nexus N° 64)



Personnellement, je vous conseille plutôt d'acheter votre chlorure de magnésium et vos oligo-éléments dans une boutique bio...

Repost 0
Published by Mirelune - dans Actualités
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 17:51
Grâce à l'affolement planétaire, le phosphate d'oseltamivir commercialisé sous le nom de Tamiflu, un antiviral qui se vendait plutôt mal, suscite à présent l'envie du monde entier qui veut se le procurer à tous prix.


A la demande de l'OMS, le laboratoire Roche a annoncé que ses stocks d'urgence, destinés à faire échec à l'émergence, au niveau mondial, d'une nouvelle souche virale (H1N1) responsable de l'épidémie de grippe, seront affectés aux pays désignés par l'OMS.


D'après David Reddy, chef de la taskforce antipandémique chez Roche, "le laboratoire met tout en oeuvre poru venir en aide à l'OMS et aux gouvernements" afin de faire face à la demande croissante de ce médicament.


Le Quotidien du médecin du 26 octobre 2005 a publié une interview du Pr Bruno Lina, du laboratoire de virologie de l'université Claude-Bernard à Lyon, qui déclarait prudemment : "Aujourd'hui, on ne dispose d'aucune preuve de l'effet protecteur des anticorps anti-N1 contre le virus H5N1. [...] L'hypothèse d'une protection par les anticorps anti-neuraminidase ne repose sur aucune preuve scientifique."


Alors que tous les gouvernements stockent des antiviraux et des millions de doses de vaccins contre la grippe, qu'elle soit aviaire, porcine ou saisonnière en anticipant l'éventualité d'une pandémie, deux études publiées par The Lancet ont établi que ces traitements sont bien moins efficaces qu'on ne le croyait et confirment la progression, à l'échelle de la planète, de la résistance aux médicaments ou vaccins antigrippaux.


Dans l'une de ces études, qui concerne toutes les données mondiales de ces trente-sept dernières années, le Dr Tom Jefferson qui a participé à Rome au projet international Cochrane sur les vaccins, a conclu que "la protection de 100 % clamée de toutes parts n'a jamais été entrevue". Il a ainsi résumé la situation actuelle : "La meilleure stratégie consiste à se laver les mains".


Nombre d'autres chercheurs en sont venus à la même conclusion.


Dans la seconde publication, des chercheurs du CDC d'Atlanta signalent que les virus grippaux, particulièrement ceux de la grippe aviaire, ont développé une forte résistance aux antiviraux utilisés pour traiter les patients déjà malades.

Cette résistance a beaucoup progressé depuis 2003, particulièrement en Asie. Les quelques cas d'utilisation chez des personnes infectées par le virus H5N1 au Vietnam n'ont pas permis de prévenir le décès d'une majorité d'entre elles. Durant la première partie de l'année 2005, 15 % des virus des Etats-Unis résistaient contre 2 % l'année précédente. Et, d'après les chercheurs tous les cas humains de grippe aviaire (H5N1) étaient résistants.


Quant au docteur William Chui, maître de conférences à l'hôpital Queen Mary de Hong Kong, il a signalé l'émergence d'une résistance virale générale au Tamiflu au Japon, où les médecins prescrivent couramment ce médicament pour lutter contre la grippe saisonnière. Confrontés à ce risque, des responsables sanitaires estiments indispensable de doubler les stocks nationaux de Tamiflu avec le seul produit conrurrent, le Relenza. En France, le ministre de la Santé est déjà en négociation avec la multinationale qui le fabrique, le groupe SmithKlineGlaxo.


Non seulement le Tamiflu ne présente aucune garantie en cas de pandémie, mais la FDA a reçu plus de 1 800 rapports d'effets indésirables dont la mort de 14 adolescents liés à des problèmes neuropsychiatriques et certains "troubles du comportement et des hallucinations",, ainsi que des convulsions et des paralysies comme le syndrôme de Guillain-Barré (c'est une maladie rare qui affecte les nerfs périphériques de l'organisme et se manifeste sporadiquement par une faiblesse, voire une paralysie).


le 14 novembre 2008, le groupe Chugaï, qui commercialise le Tamiflu au Japon, a signalé aux autorités le décès de deux adolescents ayant présenté un "comportement anormal" après avoir pris le produit.


Malgré tout la courbe de l'action Roche s'envole presque autant que les commandes de Tamiflu. En six mois, le cours a monté de 60 %, phénomène d'autant plus surprenant qu'il repose sur un pari à haut risque puisque rien ne permet d'établir avec précision ce que pourrait être, en cas de pandémie, la réelle efficacité du Tamiflu.


(Nexus N° 64)

Repost 0
Published by Mirelune - dans Actualités
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 18:06
Je ne sais pas ce que vous pensez de cette grippe, qui doit soi-disanttuer un maximum de gens durant cet automne et cet hiver. Personnellement, je n'y crois pas. Des preuves montrent qu'elle n'est pas si dangereuse que ça, des scientifiques l'affirment.

Mais je m'inquiète surtout pour les vaccins ! En effet, ils sont bien plus dangereux que la grippe elle-même, preuves à l'appui également. Je vous laisse lire l' article qui sui, histoire que vous vous fassiez vous-même une idée sur la grande manipulation de l'année !!! Et pensez à cliquer sur les liens : ils sont édifiants !



On a tout dit et son contraire sur l'épidémie en cours, mais une journaliste volontaire vient de jeter un énorme pavé dans la mare.

Pas un jour qui ne se passe sans une réaction dans les médias: Certaines sont alarmantes, d’autres lénifiantes, ou évoquent des manipulations malhonnêtes, préparées de longue date pour nous «vendre du vaccin».

Loin de tout ce tohu bohu, une voix s’élève dans un tout autre registre qui fait froid dans le dos.

C’est celle de Jane Burgermeister, journaliste.

Elle vient de déposer une plainte contre l’OMS, l’ONU, Barack Obama, David de Rothschild, David Rockefeller, Georges Soros, Werner Fayman (chancelier d’Autriche) et quelques autres personnalités…excusez du peu!

Elle les accuse de vouloir commettre un génocide de masse et s’en explique.

Elle affirme que le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche.

Pas moins.

Elle a présenté des preuves d’actes de bio terrorisme dans lesquels ces personnes et organismes sont impliqués.

Elle les accuse de faire partie d’un syndicat international d’entreprises criminelles qui a mis au point, stocké, et utilisé des armes biologiques en vue d’éliminer la population des Etats-Unis et celle d’autres pays (dont le nôtre) à des fins de gains politiques et financiers.

Elle a les preuves que ces vaccins seront volontairement contaminés pour provoquer à dessein des maladies mortelles.

Elle les accuse d’avoir planifié le meurtre de masse de la population américaine, utilisant la grippe porcine comme prétexte, par le biais de la vaccination forcée.

Auparavant, elle a lancé une procédure judiciaire contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, les accusant d’avoir produit un vaccin contre la grippe aviaire, pour délibérément provoquer une pandémie et s’enrichir par la même occasion.

C’est tellement énorme que l’on éprouve quelques difficultés à le croire.

C’est peut-être le moment de rappeler la phrase prononcée par Robert Mac Namara:

«Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s’est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité…

Comment?

Par des moyens naturels: la famine et la maladie». à découvrir aussi:

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/tiers_0040-7356_1975_num_16_62_2547

http://www.cadtm.org/Robert-McNamara-artisan-de-la-mise

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article96

Au chapitre des petites phrases qui tuent, il y a aussi celle prononcée par Ted Turner, fondateur de CNN:

«L’idéal serait une population de 200 à 300 millions, soit une baisse de 95% du niveau actuel».

Encourageant…

le dossier (http://www.facebook.com/group.php?gid=92066513363)de Jane Burgermeister comporte 28 pages, le voici dans sa version originale : http://birdflu666.wordpress.com/2009/04/13/case-about-bird-flu/

On peut aussi faire un tour sur son blog : http://www.theflucase.com/

Le projet mis en place prévoit donc la vaccination obligatoire de toute la population mondiale, en deux étapes.

Ces vaccins seraient prévus pour lever les défenses immunitaires.

On imagine facilement la suite.

Il est vrai que par le passé, beaucoup se sont interrogés sur l’origine du sida, et des virus qui se sont succédés.

Comme le dit Le docteur Lorraine Day:

«La grippe porcine a été un véritable canular. C’est dans les années 70/80 qu’un nouveauvaccin a été créé. Nombre de gens sont décédés après l’avoir reçu. Il s’agissait pour lancer un vaccin de distiller la peur.

Les vaccins endommagent le système immunitaire et entraînent des profits considérables pour l’industrie pharmaceutique»

Voir la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=9_CdX-ZtdIw

Quant au docteur Russel Blaylock, il affirme que:

«Ces vaccins contiennent une substance mortelle. Elle est appelée le squalène et le gp120. un certain nombre d’études ont montré que le squalène est capable de déclencher tous les désordres auto-immunes (arthrite rhumatoïde, sclérose en plaque et lupus) quand il est injecté» (http://www.alterinfo.net/Se-mefier-de-la-piqure-contre-la-grippe-porcine_a34632.html)

D’après Maurice Chevrier, de l’OMSdans santé logement du 17 juin 2009: «rappelons qu’une pandémie risque de toucher la quasi-totalité de la population mondiale, ce qui veut dire que la réserve de vaccins devrait être de 6 milliards de doses, voire même du double, du fait de la totale nouveauté du virus pour notre système immunitaire humain, qui nécessite deux injections»

Alors, êtes vous toujours prêts à vous faire vacciner deux fois cet automne?

Il faudra faire le bon choix.

Car comme disait un vieil ami africain:

«Seul le vieil éléphant sait ou trouver de l’eau».

Ce texte se trouve sur le site :

http://birdflu666.wordpress.com/2009/04/13/case-about-bird-flu/

Repost 0
Published by Mirelune - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche