Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:04
Une petite visualisation...

Fermez les yeux, prenez quelques inspirations profondes, et commencez à vous détendre... Laissez le souffle vous emporter vers un autre lieu, un autre temps, avant le commencement du temps...

Vous vous tenez sur un rivage, le regard dirigé vers une île. C'est le soir, et au-dessus de vous, la pleine lune apparaît. Tout est immobile dans l'air pâle pourpré, et les bruits du soir sont magnifiés... un hibou hulule doucement d'un bois voisin... Clapotis de l'eau à vos pieds... Battements d'ailes blanches de papillons de nuit dans le pourpre crépuscule, et en regardant l'île par -delà les flots, vous voyez qu'elle est à demi cachée par une brume, et que la lune brille à travers cette brume, créant une pellicule de blanc autour... lumière opalescente qui semble venir d'un autre monde... Et maintenant de la brume tourbillonnante, vient quelque chose qui se dirige vers vous... c'est un petit bateau, et il glisse rapidement mais sans à-coups vers le rivage, mais il n'y a personne à bord. Il semble animé par une volonté magique propre.

Vous regardez fasciné le bateau s'approcher de l'endroit même où vous êtes, sur le bord du rivage, et vous savez, alors qu'il vient mouiller, s'agitant doucement sur l'eau, qu'il est venu pour vous. Vous montez avec légèreté dans le bateau, et vous vous asseyez au milieu du banc de bois, sentant son léger bercement, et puis il se stabilise, tourne, et s'éloigne du rivage, vous emportant sans heurt dans les régions brumeuses de l'île.

D'abord la brise nocturne soulève vos cheveux, mais quand vous entrez dans la brume, une rosée froide vous entoure et vous ne pouvez plus voir. Vous devez faire confiance au petit bateau, croire qu'il sait où il vous amène, avoir foi dans le passage dans l'inconnu... Et maintenant la brume commence un peu à se lever, puis s'enroule comme un rideau, pour dévoiler la rive de l'île sous la pleine lune. Une femme est là debout, attendant que le bateau accoste... Elle est grande et droite, vêtu e d'habits bleu foncé, et le petit bateau vous conduit là où elle attend.

Quand vous vous approchez d'elle, elle reste silencieuse, et immobile. Son visage est à demi voilé, mais vous pouvez voir dessous des yeux gentils et sages, et elle tend la main, en signe de bienvenue. Puis sans un mot, elle vous fait signe de la suivre. Elle vous conduit à travers des pommeraies aux fruits mûrs et aux fleurs épanouies en même temps, tout argentés par la lune. Quand vous atteignez le centre de l'île, vous voyez un bâtiment de bois, bas, le temple au cœur de l'île.

Elle vous conduit à travers une petite porte où pend un rideau de petites perles de cristal... . À l'intérieur, une lumière d'ambre pâle révèle des bouquets d'herbes et de fleurs suspendus, pour sécher, à des poutres de bois. La dame vous conduit à une paillasse longue, faite, outre la paille, de cuir, et vous vous y allongez. À côté se trouve un petit brasero de cuivre, dans lequel brûle une flamme bleue et dorée... Elle ne parle pas, mais vous sentez qu'elle vous demande de lui faire savoir où, dans votre corps, vote mental ou votre esprit, vous avez le plus besoin de guérison. Et vous y pensez pendant quelques instants...et vous le lui faites savoir.

Elle cueille un grand panier d'osier peu profond et y prend certaines choses: brins d'herbes, racines, pierres scintillantes... peut--être d'autres choses... et elle les dispose sur votre corps là où il est le plus nécessaire qu'elles aillent, peut-être là où vous lui avez dit qu'il y avait un problème, peut-être d'autres endroits ... Remarquez où elle les place ... Le parfum des herbes... l'éclat chaud de la flamme... sont très apaisants après la froide traversée en bateau, et vous vous sentez dériver dans un état de demi-sommeil, tandis que la dame prend un instrument à cordes et commence à jouer... de temps à autre elle s'interrompt pour jeter une poignée d'herbes pouvoir dans le feu qui pétille un court moment et remplit l'air d'un parfum doux et lourd... Et les herbes vous induisent dans un état de rêve, et vous vous demandez à demi si vous entendez la dame chanter... et le temps n'existe plus... et vous dérivez, avec un sentiment de grande douceur, de grande paix...

Et après ce qui a pu être un bref moment, une longue période, vous refaites surface, dans l'état de veille, décrivant une remontée en spirale, comme si c'était dans l'eau. Les yeux de la dame vous sourient, et elle vous ordonne de vous lever. Le feu est faible, et une petite brise souffle maintenant par l'entrée basse, agitant le rideau. Elle vous conduit à l'extérieur, et vous avez conscience de vous sentir plus légère, mieux qu'auparavant, comme s'il y avait eu un changement dans la matrice de votre être... Une guérison a eu lieu... Les premiers rayons du soleil dorent les pommiers, transformant les pommes en or pur... Elle vous reconduit au rivage, où le petit bateau vous attend toujours. Vous remerciez la dame de tout votre cœur, et vous lui dites un tendre au revoir... Puis vous montez dans le bateau, et quand vous avez trouvé votre équilibre sur le siège, il commence à s'éloigner.

Tandis qu'il s'éloigne de l'île, vous regardez en arrière, et agitez les bras, mais elle n'est plus là, et la brume est alors tout autour de vous et vous ne pouvez plus rien voir jusqu'à ce que vous émergiez de l'autre côté…

Et maintenant vous glissez le long de la voie d'or du soleil matinal sur l'eau, et au bout d'un moment, vous vous retrouvez sur le rivage de la terre ferme. Vous descendez, et le petit bateau s'éloigne à nouveau, dans la nuit vous inspirez profondément plusieurs fois, et à chaque souffle, vous avez une conscience accrue de votre corps. Maintenant, ouvrez les yeux, éveillez-vous pleinement.

(M. Freeman)


__________________________________________________________________________________

Je rajoute le rituel suivant, toujours consacré à Avalon, que j'ai eu dans un forum, il y a fort longtemps. La personne s'appelait Aranelle. J'ai simplement corrigé les fautes et la syntaxe.



LE RITUEL DES NEUFS VAGUES :


D'abord, se procurer un large bol en
argent (ou en métal argenté), ainsi que d'une cruche que l’on remplira d'eau
de lune. On aura également besoin d'encens de l'élément
eau, d’ une chandelle bleue et d’une chandelle
blanche. Il faut aussi avoir quelque chose d'autre...
C’est uniquement nous qui savons de quoi il s'agit, et à
quoi il sert. Ce quelque chose est important et ne
nous appartiendra pas. Il ne faut pas oublier ceci.
Si l’on habite près de la mer, oublier
l'eau de lune, l'encens et les chandelles. L'eau de la
mer et la plage seront suffisants !

Voici la recette de l'encens de l'élément eau:
�2 part de benjoin
1 part de myrrhe
1 part de bois de santal
quelques gouttes d'huile d'ambre gris
quelques gouttes d'huile de lotus
si tu veux, tu peux faire brûler des algues séchées,
du sel de mer, de l'ambre et du lotus. C'est spéciale,
mais très "marin". Sinon, tu peux acheter de l'encens
dit "marin". C'est plus simple...

L’eau de lune :
Pour faire de l'eau de lune, prendre
un bol en grès ou en argile, quelque chose de lourd.
Le laisser dehors où il récoltera la pluie.
Le soir de la pleine lune, demander à
la Dame de s'y refléter, d'y déposer de son énergie et
de bénir cette eau. On peut aussi laisser cette eau durant
la nuit de la pleine lune.
Il y a un autre moyen. Il
s'agit de sortir dehors, en pleine nuit, le soir de la
pleine lune, et de récolter...la rosée ! Ce n’est pas chose facile ! ! ! ! ! ! !

Ce rituel des Neufs Vagues se pratique
sous la pleine lune, uniquement, et doit se faire en
présence de la lune, de préférence face à Elle.
Si on peut aller à la plage, ce rituel
consistera à verser l'eau sur soi,
que l’on prendra avec le bol.

Si l’on est chez soi :

D'abord, on s'agenouille devant
l'autel improvisé. On peut décorer l'autel avec des
coquillages, des étoiles de mer, du sable, une image
d'une déesse sirène, etc...
On allume la chandelle blanche en
invoquant la Mère, puis la bleue en disant ceci:

"Déesse de la Lune, Déesse de la Nuit, du ciel
nocturne, de la brillance et des ténèbres, je t'en
prie, bénis cet enfant qui marche sur le chemin des
anciens! Ce rituel est fait en ton nom, et au miens
qui demande bénédiction et purification par l'eau, ton
élément purificateur, guérisseur, élément de la pureté
et du sacré.
Je demande renaissance par les Neufs Vagues de la
Bénédiction."

Allumer l'encens en disant que cet
encens est un présent pour les esprits et Elle, qui
nous assistera durant ce long rituel.

Présenter la cruche à la Lune et
demander à la Dame de bénir l'eau en son nom et au
nôtre. Si l’on est à la Mer, se tourner vers Elle avec le
bol, les bras levés, et demander à la Dame de Bénir
cet endroit en son nom.

Verser l'eau dans le bol puis méditer
un instant sur l'intention et le but de notre rituel.
Prendre de l'eau avec les mains (en coupe) et étape par
étape, se laver en disant un verset de ce long poème :


La première vague - Le Front:
Une vague de bénédiction pour mon corps...que je sente le
pouvoir qui est le mien, que je sois liberté.

La seconde vague - Le cou:
Une vague de bénédiction pour ma voix...qu'elle soit claire
et forte.

La troisième vague - les lèvres:
Une vague de bénédiction pour mes paroles...qu'elles soient
entendues et comprises par tous.

La quatrième vague - le coeur:
�Une vague pour la vie...que je trouve joie dans chaque
jour que je vie.

La cinquième vague - le ventre:
Une vague pour la générosité...qu'il coule de mon coeur et
de mes mains.

La sixième vague - le sexe:
Une vague pour mes désirs...qu'ils soient remplis pour le
grand bien de tous.

La septième vague - les mains:
Une vague de l'abondance...que ma vie en soit remplie.

La huitième vague - le bas du dos (reins):
Une vague pour la santé...qu'elle soit de
fer, forte et vitale.

La neuvième et dernière vague – les pieds:
Une vague pour ma vie...qu'elle apporte la joie
et la bénédiction pour tout ceux que je rencontrerai
sur mon chemin.

S'il reste de l'eau dans le
bol, la verser sur le sol en disant que cette eau est
partagée pour que les esprits, les fées et autres
créatures de la terre en profitent autant que soi :

"Une vague pour Avalon, pour les
esprits, les fées, mes soeurs et mes frères de l'Autre
Monde et du mien. Paix sur la terre, paix à Avalon,
paix dans l'Univers. Que je connaisse la paix, que je
sois paix, paix dans l'Univers."

Ensuite, méditer un moment devant la
lune. Se sentir bénie, renouvelée, illuminée par la Dame.
Partager cet instant avec les esprits, les fées et
autres ! Ce moment nous appartient, en totalité.

C'est le
moment de se servir de notre "quelque chose... l’offrir à la Dame :
ne pas oublier l'adage "a gift for a gift"....

Repost 0
Published by Mirelune - dans Visualisations
commenter cet article

Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche