Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 18:54

La harpe ayant toujours été associée aux Celtes, je vous livre ce quelques informations sur ce merveilleux instrument :


Sur le continent, on compare la harpe à la lyre ; elle est l’un des différents instruments à cordes pincées dont se servaient les Celtes. Ces instruments sont représentés sur des pièces de monnaie, mais on ne sait pas s’ils ont été stylisés, comme le faisaient les peuples méditerranéens. Bien que les formes premières de la lyre ne fussent pas triangulaires mais plutôt pentagonales, avec trois, cinq et sept cordes, on la met aussi en rapport avec le triskèle, autrement dit avec le culte du soleil. Que les mélodies élémentaires soient venues des rayons du soleil ou pas, la lyre/harpe était également appelée le « bois de la joie » ; on était persuadé entendre sortir de cet instrument doté d’une âme au moins trois mélodies : le rire, les soupirs, le sommeil. Cela fit d’elle le symbole de l’immortalité de l’âme. La harpe, avec son âme, pouvait être une aide précieuse pour son propriétaire. Elle a donc deux noms : Chêne des quatre verts ou Musique des quatre cordes pincées.
La question est de savoir s’il s’agit véritablement d’une harpe ou d’un instrument à cordes plutôt carré (en gall. Crwth). Outre ces trois mélodies, elle aide pendant les combats.
( S. Heinz )







Petit poème du XVIe siècle, hode à une harpe au son magique...


A une Harpe

Harpe de Cnoc I Chosgair, toi qui
Apportes le sommeil
Aux yeux qu’il a fuis depuis longtemps ;
Douce subtile, élégiaque, heureuse,
Rafraîchissante, tombe.

Excellent instrument à la douce
Courbe lisse,
Trillant sous des doigts rouges,
Musicien qui nous a charmés,
Rouge, lion à la totale mélodie.

Toi qui incites l’oiseau à s’écarter
De la bande,
Toi qui rafraîchis l’esprit,
Toi, tachetée de brun, aux douces paroles,
Ardentes, merveilleuses, passionnées.

Toi qui guéris le guerrier blessé,
Joie et attrait pour les femmes,
Guide familier sur l’eau bleu
Sombre,
Musique mystique, douce, sonore.

Toi qui réduis au silence tout
Instrument de musique,
Etant toi-même un agréable et plaintif instrument,
Résidant dans la race de Conn,
Instrument brun-jaune et solide.

La chérie des sages,
Nerveuse, égale, douce à entendre,
Etoile cramoisie au-dessus des
Collines enchantées,
Pectoral des Grands Rois.

Douces fleurs tendre, harpe brune
De Diarmaid,
Forme non haïe par les hôtes,
Voix des coucous en mai !
Je n’ai jamais entendu de musique
Telle que mon corps en fait
Depuis le temps du peuple des
Esprits,
Rameau brun clair aux maintes
Couleurs,
Douce, puissante, glorieuse.

Son de la calme vague que la plage,
Arbre ombreux et pur de musique
Pure,
Les buveurs sont ivres en ta
Compagnie,
Voix du cygne sur les rus brillants.

Cri des femmes esprits de la
Colline Esprit de Ler,
Aucune mélodie ne saurait t’égaler,
Chaque maison est bien accordée
Selon ton exemple,
Toi le pinacle de la musique de la
Harpe…


( Gofraidh Fionn O Dalaigh, XIVe siècle )

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirelune - dans Symbolisme
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite 25/05/2016 10:19

Merci pour cet article qui ajoute un + dans ce qu’on connaît déjà. Je te suis depuis quelques mois, et je tiens à te remercier pour tes conseils qui aident les jeunes bloggueurs aujourd’hui à mieux avancer dans leur activité.

mendragor 31/12/2009 20:37


Meilleurs voeux pour toi et ta famille.
Amitiés


Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche