Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 18:46

Un petit article que j'ai trouvé sur un site, il y a bien longtemps (1999). Vous me pardonnerez d'avoir oublié lequel...


Autre nom :
Morrigu


Prononciation :
Mor-rig-ahn


La Morrigan est une déesse des batailles, de la lutte et de la fertilité. Son nom se traduit par "la Grande Reine" ou "la Reine des Fantômes," et les deux épithètes sont entièrement appropriés à elle. La Morrigan apparaît tant comme déesse simple que comme un trio de déesses. Les autres déités qui forment le trio sont Badb ("la Corneille"), Macha (qui signifie aussi "la Corneille") parfois Nemain ("la Frénésie"). La Morrigan apparaît fréquemment sous l'aspect d'une corneille encapuchonnée. Elle fait partie de Tuatha Dé Danann ("la Tribu de la déesse Danu") et elle a aidé à défaire le Firbolg à la Première Bataille de Mag Tuireadh et le Fomorians à la Deuxième Bataille de Mag Tuireadh.



Origine

Les origines de la Morrigan semblent s'étendre directement avant le culte mégalithe « pierre des Mères ». Les Mères (des Infirmières, Idises, Disir, etc) apparaissaient d'habitude comme des déesses triples, et leur culte a été exprimé tant par l'extase de la bataille que par l'extase de la régénération. Il est aussi intéressant de noter que les déesses celtiques de souveraineté, comme le trio d'Eriu, Banba et Fotla, apparaîssent aussi comme un trio de déités féminines qui utilisent la magie dans la guerre. L’influence de la sphère de guerre, au moyen de la magie et de l'incantation, plutôt que par la force physique, est commune à ces êtres." (Ross 205)
Eriu, une déesse, qui est unie (connectée) à la terre à la façon des Mères, peut apparaître comme une belle femme ou comme une corneille, comme pourrait le faire la Morrigan. Disir est apparu sous des aspects semblables. En plus d'être des déesses de bataille, elles sont significativement associées au destin aussi bien qu’à la naissance et aussi, dans de nombreux cas, à leur apparition avant une mort, ou pour escorter le décédé.
Il y a certainement la preuve (l'évidence) que le concept d'une déesse noire comme l'ébène de la bataille n'a pas été limitée aux Celtes irlandais. Une inscription trouvée en France qui parle de Cathubodva, (« Lutte pour le Corbeau » ), montre qu'un concept semblable existait parmi les Celtes Gaulois.
Les Valkyries dans la cosmologie nordique, utilisaient autant la magie pour jeter des chaînes sur des guerriers que pour choisir qui devait mourir.
Pendant la Deuxième Bataille, la Morrigan a dit qu’elle irait détruire le fils Indech de Domnann en « le privant du sang de son coeur et des fonctions de ses reins » , et elle a donné deux poignées de ce sang à ses hôtes. Quand Indech apparu plus tard dans la bataille, il était déjà condamné." (Rees 36)
Associons-la à la Lavandière à Ford, un autre aspect de la Morrigan. La Lavandière est rencontrée lavant les vêtements d'hommes étant sur le point de mourir à la bataille. En effet, elle choisit qui mourra.
Un texte trouvé en Allemagne, à Merseburg, mentionne l'Indisi, qui a décidé des fortunes de guerre et du destin des guerriers. En Scandinavie, "la Chanson de la Lance", citée dans "Njals la Saga", donne une description détaillée des Valkyries, comme des femmes entrelaçant sur un horrible métier à tisser, des têtes coupées pour des poids, des flèches pour des navettes et des entrailles pour les fils. Quand elles travaillent, elles décident des pertes humaines qui auraient lieu. "Tout est sinistre maintenant, on voit un nuage mouvant de sang dans le ciel, l'air est rouge avec le sang des hommes et des femmes de la bataille, chantant leur chanson." (Davidson 94)
Une Vieille poésie anglaise, "l'Exode", se réfère aux corbeaux comme ceux qui choisissent celui qui sera tué. Dans toutes ces sources, corbeaux, choix des tués, jets de chaînes (entraves magiques) et êtres féminins sont liés.
"Comme les sources nordiques et anglaises nous les montrent, le walkurjas sont des figures de crainte et même de terreur, qui se complaisent dans la mort des hommes. Comme des nettoyeurs de champ de bataille, elles sont très près des corbeaux, qui sont décrits comme des charognards.
Dans la fonction de la déesse [la Morrigan], il peut être noté que ce n'est pas pour attaquer le héros [Cu Chulainn] avec des armes, mais pour le rendre impuissant à un point critique dans la bataille, comme les valkyries qui jettent « les chaînes sur des guerriers ... ».
Ainsi, tant en Irlande que dans la littérature scandinave, nous avons une conception d'êtres féminins associés à la bataille, tant féroces qu'érotiques." (Davidson 97, 100)



La Morrigan et Cu Chulainn

Elle est apparue au héros Cu Chulainn (le fils de Dieu Lugh) et lui a offert son amour. Quand il n’est pas arrivé à la reconnaître et l'a rejetée, elle lui a dit qu'elle l'entraverait quand il serait à la bataille. Quand Cu Chulainn a finalement été tué, elle s'est installée sur son épaule sous la forme d'une corneille. Le malheur de Cu est qu'il n'a jamais reconnu le pouvoir (la puissance) féminine de souveraineté qu'elle lui a montré. { Cu Chulainn}
Elle lui est apparu à au moins quatre occasions, et chaque fois il a échoué à la reconnaître :
1. Quand elle lui est apparu et a déclaré son amour pour lui.
2. Après qu'il l'ait blessée, elle lui est apparue comme une vieille sorcière et il lui a offert ses bénédictions, ce qui l’a guérie.
3. A la bataille finale, il a vu la lavandière à Ford, qui a déclaré qu'elle lavait les vêtements et les bras de Cu Chulainn, qui serait bientôt mort.
4. Quand il a été forcé par trois sorcières (la Morrigan dans son aspect triple) de violer un tabou en mangeant la chair d'un chien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirelune - dans Druidisme
commenter cet article

commentaires

gay telephone 25/05/2016 10:22

Je trouve c’est article hyper intéressants , des notions de base qui peuvent aider ..
Merci à la personne.

Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche