Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:25

PRETRESSES ET PROPHETESSES DANS LA
MYTHOLOGIE IRLANDAISE

(M. Green)

 
  Les textes médiévaux irlandais du Cycle de Finn, à part quelques évocations, ne mentionnent pas beaucoup les druidesses. Le personnage central du Cycle de Finn est le grand chef de guerre Finn, un héros doté d’une dimension surnaturelle. On raconte que le jeune Finn fut élevé par une druidesse et une détentrice de la sagesse, terme servant à désigner une prophétesse. Sa vraie mère, Muirna, l’avait confié à ces deux femmes, qui étaient à son service, pour qu’elle l’élèvent en secret, car elle était inquiète de sa sécurité après le meurtre du père de Finn, commis par un usurpateur voulant prendre le commandement de la Fianna, l’ordre guerrier d’élite au service du roi.
  La druidesse et la prophétesse enseignèrent à Finn l’art de la guerre, mais aussi à chasser et à pêcher –arts permettant de subsister.  Elles tinrent auprès de lui les rôles de gouvernantes et de conseillères, tout en le préservant des dangers. L’implication de deux femmes est curieuse, étant donné que généralement, les fonctions de druide et de prophète étaient conjointes : les druides évoqués par César et d’autres écrivains classiques, ainsi que la plupart des druides irlandais, remplissaient les deux rôles, la pratique de la divination étant au centre de leurs fonctions religieuses. Plus surprenante encore est la position, apparemment subalterne, que semblent avoir occupée les deux femmes dans la maison de la mère de Finn, qui ne concorde pas avec la situation des druides, traditionnellement en haute estime. Deux raisons semblent plausibles pour expliquer une telle anomalie. Si la famille de Finn était de rang très élevé –quasi divin – , le statut des personnes attachées à cette maison pouvait également être relativement haut. D’un autre côté, il est possible que les deux prophétesses aient délibérément choisi de tenir leur identité secrète, dans le but de protéger l’enfant.
  La mythologie irlandaise comporte d’autres détentrices de la sagesse, qui auraient pu être des druidesses. Une prêtresse de grade supérieur, nommée Erne, était attachée à la cour royale de Medb à Cruachain. Erne et sa seconde ayant péri noyées, après avoir été terrorisées par un monstre du nom d’Olcai, dans un lac, celui-ci prit le nom de Loch Erne. Une des légendes associées au monastère de Sainte-Brigitte à Kildare concerne un groupe de femmes sacrées païennes, qu entretenaient le feu sacré dans un sanctuaire pré-chrétien à cet endroit. Sainte Brigitte elle-même se confond avec une déesse païenne, et toutes deux étaient associées au feu.

Prophétesses guerrières irlandaises  

  Dans l’ancienne mythologie irlandaise, la guerre et la prophétie sont étroitement liées. Les déesses de la guerre, Morrigan, Macha et Badbh, disposaient toutes les trois du pouvoir de connaître le futur, en particulier l’issue des combats et le destin individuel des héros de guerre. Les prophétesses, bien qu’elles ne fussent pas représentées en déesses, possédaient également ces facultés surnaturelles. Parmi ces femmes, deux sont citées dans le Tain : Fedelma, qui était à la fois prophétesse et poétesse, et Scathach, professeur d’art militaire et prophétesse.
  Fedelma est décrite comme « femme venue du royaume des Fées », de l’Autre monde. Elle était attachée à la cour de la reine Medb, qu’elle ne cessait de mettre en garde contre la menace que Cu Chulainn constituait pour son royaume. Fedelma apparut pour la première fois à Medb sous les traits d’une ravissante jeune fille armée, conduisant un char. Elle était délicieusement vêtue d’une tunique rouge brodée et d’un manteau tacheté, et elle portait des sandales avec des agrafes d’or. Dans les deux traditions mythologiques galloise et irlandaise, des vêtements mouchetés (ou tachetés) signifiaient une provenance de l’Autre monde. Fedelma apprit à Medb qu’elle avait étudié l’art poétique et la prophétie dans un pays surnaturel appartenant à Scathach, nommé Alba. Medb lui demanda alors si elle possédait l’art divinatoire « Himbas Forosnai », ce à quoi Fedelma répondit positivement. Lorsqu’elle fut interrogée sur les chances dont disposaient les forces du Connacht, elle proféra une longue et effrayante prophétie poétique sur le destin funeste de l’armée de Medb, dans laquelle elle répétait sans cesse : « Je la vois cramoisie, je la vois rouge ». Fedelma prédit le rôle crucial de Cu Chulainn de cette façon :

« Je vois une bataille : un bel homme
Avec beaucoup de sang à la ceinture
Et une auréole de héros autour de la tête
Son front est nimbé de victoires… » 

  Scathach d’Ulster enseigna d’abord l’art militaire aux jeunes gens d’Ulster. Son nom signifie « Celle de l’Ombre », suggérant un lien avec le monde spirituel. Cu Chulainn se rendit auprès de Scathach pour s’entraîner au métier des armes, et il reçut d’elle en cadeau sa redoutable lance à barbelures –Gae Bulga –, dont la blessure était toujours fatale. Comme Fedelma, Scathach était une prophétesse de guerre, et elle prédit le grave conflit qui allait opposer Medb et Cu Chulain, dont l’aboutissement serait la mort de celui-ci.
  Les mères nourricières de Finn, de même que Fedelma et Scathach, possèdent toutes les quatre un pouvoir de divination qu’elles exercent dans le domaine de la guerre, était capables d’avertir des dangers et des événements funestes. Seule une des conseillères de Finn fut spécifiquement appelée druidesse, alors que toutes partageaient des fonctions similaires à celles des druides. Les fonctions divinatoires de Cathbadh, druide du roi Conchobar, étaient liées à la guerre et à l’annonce des dangers. De la même façon, les druides dépeints par les auteurs classiques prédisaient le futur, souvent en relation avec le sort des batailles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

voyance en ligne gratuite 16/10/2017 12:19

Je suis tellement émerveillée de voir tous ces beaux changements. Merci à toute l'équipe .

clovis simard 18/08/2011 13:18



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-4, THÉOREMES DE L'ESPRIT ET AMOUR DIVIN..


 


Cordialement


 


Clovis Simard



Présentation

  • : Eclat de Lune
  • Eclat de Lune
  • : Pages consacrées à l'ésotérisme en général... Petit lieu de réunion... partage d un clan, d une famille... connaissance, recherche, partage, sont les buts de ces pages...
  • Contact

Profil

  • Mirelune
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...
  • Mirelune, à la recherche éternelle de la Connaissance...

Recherche